La reprise du travail est l’une des principales sources d'inquiétude des jeunes mamans actives désireuses de poursuivre leur projet d'allaitement. Voici ce qu'il faut savoir, en quelques points, avant de reprendre votre activité professionnelle :

  • Certaines entreprises proposent des salles de repos dédiées à l’expression du lait. Le code du travail prévoit d’ailleurs un temps de pause quotidien pour les femmes qui souhaitent continuer à allaiter tout en travaillant. Ces salles doivent idéalement avoir un accès à l’eau et une prise électrique. La maman peut ainsi tirer son lait en toute tranquillité tout en respectant les règles d’hygiène de base. Le lait est ensuite conservé et rangé au réfrigérateur ou dans une glacière
  • Le matin et le soir, la maman peut en principe proposer à son enfant de prendre directement le sein.
  • De manière générale, les femmes qui travaillent en semaine sentent qu’elles ont beaucoup de lait le lundi et beaucoup moins le vendredi. Ce phénomène s’explique simplement par le fait que la lactation est davantage stimulée par la bouche de l’enfant que par le tire-lait. Heureusement, les tétées du week-end permettent de retrouver un rythme efficace dès le lundi matin.

  • Certaines mamans choisissent des tire-lait qui permettent d’exprimer le lait des deux seins en même temps : cela représente un gain de temps considérable pour ces femmes actives.
allaitement et reprise du travail