L’association des Lactariums de France, fondée le 8 mai 1981, a pour but « la promotion de l’allaitement maternel, l’amélioration des conditions de collecte et de distribution ainsi que la qualité du lait humain en France ». http://association-des-lactariums-de-france.fr/  

Qu’est ce qu’un lactarium ?

Les lactariums sont des établissements spécialisés dans la collecte et la conservation du lait maternel.
Les collectes effectuées via le lactarium servent à alimenter des bébés qui n’ont pas la possibilité d’être allaités par leur mère, ou dans certains cas qui font une intolérance au lait artificiel. Ce lait n’est délivré que sur prescription médicale et est remboursé à 100% par la Sécurité sociale.
On trouve en tout dix-neuf lactariums répartis sur le territoire métropolitain. Chaque lactarium correspond à un rayon d’action étendu et les collecteurs/collectrices viennent récupérer le lait tiré chez les mamans, qui n’ont pas besoin de se déplacer.  

Pourquoi donner son lait ?

Le don de lait permet de sauver des vies, c’est un acte solidaire. L’OMS recommande un allaitement exclusif au sein jusqu’aux 6 mois de l’enfant. En effet, les nombreux bienfaits du lait maternel ne sont plus à démontrer. Chaque année, 15 millions de bébés prématurés naissent dans le monde, soit un bébé sur dix, selon l’OMS. C’est la première cause de décès chez les nourrissons. Le lait maternel permet d’améliorer le pronostic vital de ces bébés. En effet, le lait maternel possède des propriétés anti-infectieuses naturelles et sa composition est idéale pour la croissance et la maturation de ces prématurés.
Le don de lait permet également à d’autres nouveau-nés de se nourrir du lait maternel dont ils ont besoin, dans le cas où leur mère n'est pas en mesure d’allaiter ou le temps que la lactation se mette en place.  

Qui peut donner et comment ?

Le don de lait est un acte bénévole. Toute femme allaitante ou ayant déjà allaité peut décider de faire don de son lait. Il suffit de contacter le lactarium le plus proche.
➔ Pour pouvoir donner son lait, il faut disposer d’un congélateur et d’un tire-lait acheté, loué ou prêté par le lactarium.
Des procédures strictes sont éditées par l’ANSM et encadrent le don de lait maternel, pour éviter la contamination du lait par des virus, des germes ou des toxiques. La potentielle donneuse reçoit tout d’abord un questionnaire à remplir afin de vérifier l’absence de contre-indications au don. On réalise ensuite des examens complémentaires ainsi qu’un contrôle bactériologique. Les lots conformes sont pasteurisés et le lait est congelé. Vous pouvez retrouver la liste des lactariums en France en cliquant sur le lien suivant : http://association-des-lactariums-de-france.fr/liste-des-lactariums/